#26 Le Brief, un an après : le bilan

⇒ Écouter l’épisode

Le Brief, un an après : épisode bilan

Aujourd’hui, c’est un épisode un peu spécial, puisqu’il n’y aura que moi !

Ça fait plus d’un an que ce n’est pas arrivé, parce que je préfère, de loin, interviewer et apprendre de mes invité·es.

Après plus d’un an de podcast, je me suis dit qu’un bilan (et une pause aussi) s’imposait.

Ce court épisode clôture donc un semblant de saison 1. Je ralentis le rythme durant le reste de l’été, pour reprendre de plus belle en septembre.

 

Le Brief, un an après : le bilan

Parfois on me demande – et je me demande aussi (rires) – pourquoi j’ai voulu créer un podcast.
La raison est toute simple et peut paraître un poil égoiste – égoisme que j’assume complètement (rires) : j’avais simplement envie d’apprendre.
Apprendre aux côtés de celles et ceux qui en savent bien plus que moi. Me former au copywriting, à l’UX Writing, au design, et à tous les sujets sur lesquels je suis amenée à intervenir dans le cadre de mes missions en freelance.
J’ai encore beaucoup à apprendre, alors ce n’est pas fini !

Je suis ravie que ces sujets aient trouvé écho en vous qui écoutez le podcast.
Les retours sont très positifs, et voir vos messages, notamment sur les réseaux comme LinkedIn et Twitter, me boostent à un point… !

Par contre, il va falloir que je passe la seconde !

Autant, j’aime produire du contenu, partir à la recherche de personnes intéressantes à interviewer, sur des sujets spécifiques, autant la promotion des épisodes n’est pas mon fort.

Pour vous expliquer mon process de production et vous montrer les coulisses du podcast

Première étape : je prends contact avec les potentiel·les invité·es, puis je travaille l’épisode par téléphone ou en visio, pendant 30 minutes, voire une heure, avec l’invité·e. Je n’ai pas envie de ne faire qu’interviewer une personne sur son parcours, son métier, je m’attache surtout à travailler un angle, un sujet précis, un sujet que souhaite aborder l’invité·e.

Deuxième étape : je travaille mes questions, que je lui envoie en amont, pour validation.

L’heure de l’enregistrement est ensuite arrivé : il faut généralement 1h30 à 2h pour l’interview, pour l’enregistrement.

4e étape : je « dérushe », c’est-à-dire que je coupe les blancs, les hésitations, les redondances, les pauses, les moments où je pars dans tous les sens (et il y en a pas mal (rires)). Ça me prend 3h environ.

5e étape : j’écris et j’enregistre l’introduction et la conclusion. Je place la musique. Et j’envoie l’épisode monté à mon invité·e, pour validation encore une fois. J’ai vraiement à coeur que l’épisode lui plaise et transmette bien les messages qu’il ou elle a voulu faire passer.

6e étape : depuis quelques temps, je retranscris l’épisode. Ce choix a été guidé par une notion d’accessibilité, mais aussi parce que certaines personnes préfèrent lire, et enfin, je ne vais pas le nier, parce que stratégiquement, en termes de SEO, ça paye.
La transcription, c’est encore 3h de boulot. Ajouté à ça l’écriture de l’article, où j’ai à coeur de définir certains termes qui peuvent être incompris, et de lister les ressources intéressantes citées dans le podcast.

Et bien sûr, dernière étape (ou presque) : je diffuse l’épisode sur mon hébergeur de podcast – Anchor.

Comme vous le voyez, c’est pas mal de travail, mais c’est tout ce process que j’aime.

Mais alors là où je suis absolument nulle, où la procrastination prend clairement les devants, c’est la promotion des épisodes sur les réseaux sociaux. Je sais que je ne parle pas assez des épisodes de podcast. D’autres d’ailleurs le font pour moi (rires). Et je les en remercie grandement ! Mais voilà, il faut que je me mette un coup de pied aux fesses pour le côté promotion.

Il y a deux semaines, je me suis isolée 5 jours sur la Côté d’Opale, pour faire le bilan de mon deuxième anniversaire d’entrepreneurehappy birthday to me. J’en ai profité pour poser mes nouveaux objectifs et faire un plan d’action de 90 jours, qui devraient normalement me booster !

Et justement, en parlant de bilan, faisons celui du podcast Le Brief.

J’ai officiellement lancé le podcast le 25 mai 2020. Depuis cette date, Le Brief compte 25 épisodes (sans compter cet épisode bilan).
On est en moyenne à 1 épisode toutes les 3 semaines. Même si idéalement, j’aimerais tenir le rythme d’un épisode toutes les 2 semaines.

C’est pour ça aussi que je souhaite maintenant faire des saisons – 2 saisons par an, avec un à deux mois de pause entre chaque. Pour souffler et me permettre de préparer la saison suivante.

Côté écoutes, on est à un peu plus de 8 000 écoutes au total, ce qui représente 320 écoutes en moyenne par épisode. Ce n’est pas mirobolant. Mais c’est le reflet de mon manque de communication. Aussi, je n’oublie pas que c’est un sujet de niche, qui ne s’adresse pas à tout le monde.

J’en profite d’ailleurs pour vous demander ce que vous appréciez dans le podcast, ce que vous aimez moins, ce que je devrais améliorer. Ne me faites pas de cadeau :).

En tout cas, ces 25 épisodes ont été énormément riches d’enseignements ! Il n’y a rien de mieux que de faire des rencontres pour apprendre, il n’y a rien de mieux que d’échanger, partager et confronter des points de vue. Et chaque rencontre en entraîne une autre. Ce sont toujours plus de sujets à explorer et d’apprentissages.

Ces enseignements, j’ai décidé de les compiler dans ma newsletter bimensuelle, que je viens tout juste de relancer, après avoir été lâchement abandonnée faute de temps (les clients d’abord). J’y parle aussi de mon évolution et des dernières ressources que j’ai lues, entendues ou visionnées.

Je tiens à remercier tous ceux qui ont participé au podcast, qui ont finalement créé Le Brief. Je remercie donc

Un grand merci à vous tous de m’avoir – de nous avoir transmis – vos apprentissages, vos conseils et votre vision des choses !

Et bien sûr un grand merci à vous qui écoutez le podcast !
C’est bien sûr grâce à vous que je m’acharne à essayer de délivrer des échanges pertinents, intéressants et apprenants (oui, j’insiste énormément sur l’apprentissage, c’est l’une de mes plus grandes passions :)).

D’ailleurs, si vous avez des idées de sujets ou des idées de personnes à interviewer, n’hésitez pas à m’en suggérer par message. Je suis vraiment preneuse.

Et n’oubliez pas : pour faire parler du podcast, pour me dire si vous l’appréciez ou non, s’il vous est utile ou non, n’hésitez pas à mettre une note sur la plateforme sur laquelle vous l’écoutez.

Sur ce, on se retrouve mi-septembre pour la saison 2 du podcast.

Je vous souhaite un très bel été, de bonnes vacances si vous en prenez, sinon profitez un max de vos week-ends !

À très vite,
Apolline

Recevez, par mail, mes tips d’UX Writing

Deux fois par mois, dans votre boîte mail, je vous aide à améliorer la lisibilité et les contenus de votre interface web ou mobile.

  • Les enseignements que j’ai tirés de chaque épisode de podcast – autant de conseils et d’astuces pour améliorer votre site internet ou votre application
  • Des ressources pour que vous deveniez un·e fin·e connaisseur·se de la microcopie
  • Mon évolution en tant qu’UX Writer et Copywriter Freelance

Pour recevoir ces tips, abonnez-vous 😉 

 

On garde le contact ?

Vous avez aimé l’épisode ? Dites-le moi en laissant un commentaire, un like ou une note sur la plateforme sur laquelle vous l’écoutez.
N’hésitez à me faire des feedbacks sur l’épisode, pour prolonger le débat, ou sur le podcast en général. Cela m’aidera à l’améliorer, pour qu’il réponde à vos besoins.